dimanche 15 janvier 2017

Les clefs du Moyen-Age # 275


Si tu me suis, tu sais que j'adore lire des livres historiques : la période du Moyen-Age est ma préférée.

Beaucoup de lecteurs potentiels sont rebutés par le langage employé : il n'y a pas toujours de glossaire!
Lecteur, chaque dimanche, je te donnerai une clef qui te permettra de t'évader dans le monde médiéval...

Editeurs, si vous passez par là...
Je continue à répertorier les noms, verbes, adjectifs et expressions du Moyen-Age dans mes cahiers : "Les clefs du Moyen-Age"



Le mot du dimanche 15/01/2017 est : "une rebuffade"



Je te laisse le temps et l'opportunité de t'exprimer dans les commentaires sans regarder dans le dictionnaire...
rendez-vous ici ce soir pour la définition!

recevoir une rebuffade, essuyer une rebuffade, souffrir des rebuffades...
C'est un refus brutal accompagné de paroles dures et méprisantes!
Bravo à Gisèle G sur FB, Odile, Souhila, Mitou, Barbara, Freesia, Lavandine et Marité ☺☺☺☺☺☺☺☺

21 commentaires:

  1. Je me suis rebiffée j'ai refusée énergiquement c'est çà la rebuffade ! lol
    gros bisous et bon dimanche
    MITOU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo Mitou ☺☺
      Il manque toutefois le mépris précisé dans la définition de Barbara.
      Bonne soirée! ☺☺

      Supprimer
    2. T'inquiète si je me rebiffe c'est cinglant ! lol

      Supprimer
  2. pour moi c'est un refus cinglant
    presque violent dans le sens méprisant , vexatoire

    mais peut être autre sens autrefois ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, je pense que l'on utilise plus souvent sous la forme "des rebuffades". Subir des rebuffades, c'est subir un refus avec une idée de mépris, de vexation.
    Bon dimanche, ici sous la neige :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En France, on dit plutôt essuyer une rebuffade!
      Il a neigé ici aussi...
      bisous

      Supprimer
  4. Bonjour Cathy!
    Je connais le verbe se rebiffer (refuser d'obéir).
    Bonne journée, ma chère Cathy!
    Gros bisous ♥♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est exact Souhila !
      Il faut ajouter le mépris...
      Bonne semaine et gros bisous ♥

      Supprimer
  5. Bon la définition a été donnée, refus méprisant ...

    Gros bisous et bon dimanche.
    Lavandine

    RépondreSupprimer
  6. Oui, oui, c'est refuser très vertement. Par contre, une truffade auvergnate ça ne se refuse pas... surtout par ce temps froid !
    GROS BECS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo et miam, miam!
      Je suis allée voir ce qu'est une truffade auvergnate car je n'en ai jamais mangé...à mon grand regret!

      Supprimer
  7. Tout le monde a la bonne réponse ! Youpie !

    RépondreSupprimer