mardi 22 septembre 2009

Mes souvenirs d'école primaire














Mes souvenirs d'école primaire?
me viennent en vrac des images, des sons et des odeurs...
- l'odeur de l'après-rasage de mon maître de CM2
- l'odeur du produit qui pique pour les genoux écorchés (j'avais toujours des croûtes)
- l'odeur de la grenadine dans ma gourde (pour le goûter de l'étude)
- le bruit de la craie sur le tableau et l'ardoise
- les ritournelles chantées dans la cour en jouant (corde à sauter, balle au mur et marelle)
- les échanges de goûters : je détestais le pain d'épice que ma mère achetait :(
- les récrés prolongées où on ne se lassait pas de jouer
- la fête de l'école et la distribution des prix
- le plaisir des travaux manuels : collages de graines et corbeilles en raphia
- les leçons récitées à l'étude
- les posters langagiers et les affiches historiques au tableau



















Mon ancien maître de CM2, devenu DDEN (délégué départemental de l'éducation nationale) après sa retraite, est venu pour une intervention dans mon école au sujet de la deuxième guerre mondiale.
Ce fut une séquence émotion avec larmes aux yeux pour tous les deux...
Il m'avait reconnu et se rappelait même de mon prénom ainsi que de mes longues nattes!
Je lui ai fait visiter ma classe et j'étais très fière de présenter mon "maître d'école" à mes élèves...


Et vous, quels souvenirs vous reste-t-il de cette période de votre vie?

26 commentaires:

  1. Je me souviens du réveil Mickey dans la classe au CM2, avec ses yeux qui bougeaient pour égrainer les secondes... Il y a plus de trente ans...

    RépondreSupprimer
  2. L'odeur de la cire qu'on utilisait pour nos pupitres le samedi matin.
    L'encre violette dans l'encrier.
    Les répétitions pour la fête de fin d'année, et la grande fête interscolaire dans un grand stade de St-Nazaire.
    Les leçons de morale... mais y a longtemps aussi...

    RépondreSupprimer
  3. que de souvenirs me reviennent l'encre,

    RépondreSupprimer
  4. je n'ai pas terminé mon commentaire, je disais que trop de souvenirs venaient à la fois, l'encre dans l'encrier, les doigts tachés, le cahier etc...bref professeur des écoles c'est bien loin tout ça une zil

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour vos commentaires qui viennent enrichir le blog :)
    Notre mémoire est à la fois visuelle, olfactive et toujours très sélective :p

    RépondreSupprimer
  6. Les plus doux sont en maternelle(ben tiens!)/L'odeur de la plasticine,de la peinture, la recette de la compote,mon premier spectacle(ben tiens...)
    Les moins bons en primaire...Une vieille instit acariâtre qui m'humiliait devant toute la classe,la remise des points devant toute l'école!(Sisi!!)Les phrases qui"tuent" par la petite peste de l'école...

    RépondreSupprimer
  7. Plusieurs souvenirs....
    Les poèmes de Maurice Carême ..dont je me souviens toujours !
    Le jour où mon institutrice de 3ème primaire m'a dit que saint Nicolas "n'existait pas" et que les cadeaux étaient déposés par les parents ! L'horreur pour moi !!!!!
    Ma première élocution, en 3ème primaire, sur Robinson Crusoë !
    Les spectacles de fin d'année !
    Les récréations avec les jeux divers (élastique, marelle)et les "papotes" entre filles !
    Les récitations devant la classe (poèmes, fables ......) !

    Voilà les souvenirs qui me sont arrivés de suite en tête !

    RépondreSupprimer
  8. mon souvenir, l'odeur de la classe de maternelle, et le ballon rouge au-dessus de mon prenom accroché au porte-manteaux... il y a plus de 30 ans... et je m'en souviens encore

    RépondreSupprimer
  9. ...
    L'odeur de massepain du tube de colle bleue,
    le même instituteur pour toutes mes primaires qui est aujourd'hui mon directeur,
    le cours de couture,
    mes grandes chaussettes et souliers vernis à boucles,
    nos jeux de récréation (Goldorack, surtout!),
    la méthode gestuelle d'apprentissage de la lecture que je connais toujours,
    les punitions au coin près de l'armoire,
    l'expérience de la fonte du dm cube de neige derrière le poêle à mazout,
    le jour du 1er avril et les poissons collés dans le dos de "Monsieur",
    ... ET 10 000 autres !

    RépondreSupprimer
  10. Comme j'ai beaucoup changé d'écoles en primaire,en moyenne 2 par année, les souvenirs de classe ne sont plus très clairs mais par contre pour les récréations je m'y vois encore.
    Les jeux de billes , apportées dans un sac que ma maman avait brodé, les sauts et danses dans les élastiques, les jeux de "chat perché" dans les vergers qui entouraient les écoles.
    Moins gai le coup de sifflet pour que l'on fasse les rangs avant de rentrer en silence en classe.

    Un souvenir de fin de primaire, l'école étant obligatoire jusqu'à 14 ans à cette époque, des élèves attendaient d'avoir l'âge pour aller travailler et ils occupaient les bancs du fond !
    L'instituteur de cette classe c'était Monsieur Lenfant,...un nom pareil pour un instit c'était unique !!!

    RépondreSupprimer
  11. @Framboisie : Tu avais une Nellie Oleson dans ta classe?
    @ Jacqueline : les poèmes de Prévert ainsi que les Fables de La Fontaine :)
    @Chlorine : Tes souvenirs remontent en maternelle...Moi je n'en ai pas qui datent autant. D'ailleurs, je n'ai fait qu'une année de maternelle!
    @Mizou : Je t'imagine en chaussettes hautes et souliers vernis à boucles chantant dans la cour "Il traverse tout l'univers aussi vite que la lumière
    Qui est-il ? D'où vient-il ?
    Formidable robot des temps nouveaux" :) :)

    RépondreSupprimer
  12. @Baujoe : J'ai aussi beaucoup joué aux billes :)
    Mon maître d'école faisait passer un examen aux dernières années : le certificat d'études.

    RépondreSupprimer
  13. Je me souviens des bancs en chêne avec un encrier blanc à droite de la rainure.
    De mon plumier en bois
    Des sauts à la corde pendant la récréation
    Des jeux avec les billes, j'en avais un sac plein!
    De la soupe gratuite que l'on buvait avant de rentrer à midi chez soi
    Du spectacle de fin d'année avec costumes que confectionnaient nos mamans
    De mon institutrice de 5ème année qui calculaient nos points sur de grandes feuilles quadrillées et qui utilisait une écriture "gothique" pour les remarques dans le bulletin
    On se levait lorsqu'une institutrice entrait en classe
    De la Caisse d'Epargne du lundi matin
    Du silence dans les rangs
    Du prix de gentillesse remporté une fois
    Du poêle à charbon que madame remplissait dès le matin et que les élèves descendaient à la cave pour remplir les seaux de charbon pour le lendemain matin
    Du caban bleu marine que je portais en hiver.
    Des grandes cartes de géographie suspendues au mur ainsi que les lettres en minuscule en majuscule
    Des photos de nos souverains (Baudouin et Fabiola en mariée) au-dessus du tableau avec un crucifix au centre
    Que dans ma classe, durant 6 années, il y avait 3 Andrée...

    RépondreSupprimer
  14. De nombreux souvenirs...En 1e maternelle, un copain (Didier) jouait avec l'agrafeuse de l'institutrice...Je me souviens de son doigt et de l'agrafe plantée.
    En 3e maternelle, on jouait à papa Boynton (???). On faisait les avions en classes...on était tellement bruyants qu'on n'entendait jamais l'instit rentrer en classe :-)))
    En 1e primaire, j'étais impatiente d'aller au cours de religion...là, révélation...je suis sortie du cours et la directrice m'a demandé si j'avais aimé...Je lui ai répondu : ce sont des c...tout ça ;-))) En 4e, une instit 'dragon' (heureusement, elle m'aimait bien ;-) ) J'ai lu sur FB des commentaires sur cette dame...après 30 ans tout le monde se rappelle...En 5e année, un instit qui me détestait. Il avait caché mes cours pour s'amuser puis me les a rendus lorsque j'ai eu fini de les recopier...
    Comme Framboisie, l'odeur de la plasticine...mmmm
    Depuis que je travaille, j'ai retrouvé certains instits devenus aujourd'hui collègues ou pensionnés.
    Depuis cette rentrée, je travaille qql heures dans 'mon' école. Quelle émotion! C'est bête mais 'qql a rétréci l'école' :-)))
    Grâce à FB, j'ai retrouvé la plupart de mes copines.

    RépondreSupprimer
  15. pas beaucoup de souvenirs mais...
    - en 3ème maternelle, le coup de l'agrafeuse, c'est moi qui ai poussé le fils de l'instittutrice (Mme Françoise) à le faire,
    - en 1ère primaire, le doigt coincé dans l'encrier, mes "belles" lunettes cachées au fond du cartable,mon institutrice qui me reconnait encore (hiHi, Vincent P qui nous a montré son z***!!! et moi qui l'ai dit à Madame!....
    - madame de religion qui en a vu avec moi et qui est aujourd'hui une bonne collègue,
    - en 4ème,la réalisation d'une brassière pour bb en tricot "côtes 1/1"!!!et madame qui disait que ce n'était pas mon oeuvre tellement elle était bien tricotée!!!
    - en 6ème primaire,l'arrivée de la mixité et celle d'un instituteur, ma seule faute d'orthographe en dictée "être" au lieu de "hêtre"....

    RépondreSupprimer
  16. Ma grand-mère avait tricoté mon écharpe mais aucun commentaire de l'instit'...
    On devait coudre un tablier...ma mère l'a cousu à la machine...aucun commentaire lol
    Pendant ces activités, les garçons allaient jouer au foot! Qu'est-ce qu'on râlait!
    Un jour, cette instit avait dit à toute la classe, 'Regardez son cahier, les réponses sont en couleurs, écriture soignée,...' Lorsqu'elle me l'a rendu, j'avais des fautes partout! C'était un travail sur la ponctuation...Je croyais qu'il fallait remplir toutes les cases hi hi
    Il y avait un instit très grand et costaud qui faisait peur à tout le monde. J'étais contente de ne pas l'avoir eu...Lorsque je l'ai retrouvé, je lui ai dit 'Mais, je suis plus grande que vous, vous ne me faites plus peur' On a bien ri de ma réaction 'd'enfant'
    Souvenirs, souvenirs!
    Cath, tu as lancé un sujet qui nous est cher!

    RépondreSupprimer
  17. Souvenirs un peu particuliers car papa était instituteur à l'école et que nous habitions juste à côté! La porte du jardin donnait dans la cour de l'école! Donc, la cour était notre jardin après 16H... Souvenirs de couture, de rires, de copines, des 1ers "amours", la rencontre avec mon mari (nous étions dans la même classe!), les spectacles, la venue du Grand Saint,.... De beaux souvenirs, merci Cath!

    RépondreSupprimer
  18. @Andrée : Nous étions 4 Catherine dans ma classe :p le prénom à la mode!
    @Niky : avec tes yeux d'enfant tu voyais l'école plus grande qu'elle ne l'était réellement et le maître aussi...et maintenant que tu y enseignes, ton regard d'adulte est différent :)
    @Véronic : Tu m'as fait rire avec Vincent P...
    @Noéline : Je ne savais pas que tu avais rencontré ton mari sur les bancs de l'école primaire!
    C'est moi qui vous remercie tous et toutes pour partager tout cela avec moi :)

    RépondreSupprimer
  19. mon souvenir d'ecole est la remise des livres en fin d'année entouré d'un beau ruban, nous recevions ce livre devant nos parents dans le refectoire quel bonheur et que de nostalgie de ce temps

    RépondreSupprimer
  20. J'aime surtout la rentrée pour ses parfums. Ceux de mon enfance mêlaient...
    l'odeur des couvertures (en plastique à l'époque)
    l'odeur de la cire sur les bancs en bois
    celle des cahiers et livres neufs
    les parfums de nos shampooings
    celui des gommes neuves
    celui de la colle, on en aurait mangé

    Ma 1e institutrice, en primaire, une femme douce et gentille mais ferme.
    Les classes de filles et les classes des garçons
    Les cours séparées par une rangée de platanes "infranchissable"
    Les garçons et leurs jeux de ballons
    Les filles et les cordes à sauter, le jeu du roi, les rondes
    Le marronier qui perdait ses bogues quelques jours après la rentrée
    Le cadeau de rentrée, à la communale : un stylo, une paire de chaussure, une mallette...

    L'exposition des poupées (toutes vêtues par les institutrices, représentant des tableaux nouveaux chaque année : la foire, l'automne, le sport, la mer...)

    La fête des mères et le passage sur scène devant une salle de gym pleine à craquer

    Notre beau prof de gym musclé, seul homme que nous avions en cours (et papa d'une copine de classe)

    La cave et ses mystères.
    On était toujours excitées à l'idée de s'y rendre et pourtant il n'y avait que des vieux bancs étroits et une télévision noire et blanc qui nous montrait les émissions de télévision scolaire
    L'épidiascope (ancêtre du retroprojecteur) dans la cave lui aussi

    J'ai gardé des contacts avec une dizaine de copines de ces belles années et deux sont mes grandes amies. Pourtant, à l'époque, on ne se fréquentait pas trop...

    Que de bons souvenirs...

    RépondreSupprimer
  21. très sensible à ses souvenirs. Bravo encore et merci pour ce blog. les miens ici http://blouse-grise.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  22. Merci M.Leroux :$
    Je suis passée faire un tour sur votre blog, c'est passionnant!

    RépondreSupprimer