vendredi 10 février 2017

pot de terre contre pot de fer









En août 2014, enseignante depuis 36 ans,  j'ai mal à l'épaule. J'apprendrais en décembre que j'ai une rupture partielle du tendon infra-épineux, une rupture transfixiante du supra-épineux ainsi qu'une tendinopathie du biceps. Je suis droitière et j'écris beaucoup au tableau pour mes CP (maintien de l'épaule sans soutien en abduction).


Si tu as suivi le feuilleton de ma demande de maladie professionnelle après une rupture de la coiffe des rotateurs épaule droite, tu n'es pas sans savoir que j'attendais une convocation pour une contre-expertise. C'est un recours que j'ai effectué auprès de Madame la Ministre de l'Education Nationale. J'ai donc rencontré un second expert en novembre 2016 et son rapport est en ma faveur. D'ailleurs, il note 3% d'IPP : invalidité permanente partielle.


Extrait choisi de la conclusion du rapport du second expert :



La commission de Réforme a statué le 19 janvier 2017 au sujet de ma demande de maladie professionnelle et voici le procès-verbal de la Commission de Réforme reçu ce matin :


gné? attendre trois mois pour ce résultat?
1- Je me demande s'ils savent lire!
2- Comment se fait-il que ce rapport ne soit pas dans le dossier? Moi, je l'ai...je peux leur prêter!


29 commentaires:

  1. grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    courage
    bisous accompagnateurs et pensées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après plusieurs relectures et heures de réflexion, je me dis que :
      ils ont écrit infirmité et poste de travail
      admettraient-ils la maladie professionnelle et s'interrogeraient-ils seulement par rapport aux séquelles?
      pour ne pas me verser une IPP?
      à suivre...
      Qu'en penses-tu?

      Supprimer
  2. Notre chère ministre je la déteste et tu ne peux même pas savoir à quel point.
    Avec l'administration il ne vaut mieux pas être malade
    Heureusement que ça se termine bientôt pour toi.
    Bon samedi et gros bisous
    Lavandine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mme la Ministre n'est elle-même qu'un pion dans l'échiquier de la politique gouvernementale. C'est grâce à son cabinet ministériel que mon recours a été entendu...
      Bon dimanche et gros bisous

      Supprimer
  3. franchement ce n'est pas elle qui est en cause ou responsable là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. par contre tout à fait d'accord/ maladie
      d'autant que non on a pas droit à des congés indeterminés et du coup même la soi disant sécurité de l'emploi peut être menacée

      Supprimer
    2. Je suis tout de même restée un an absente : les trois premiers mois en congé ordinaire et les neuf mois suivants en CLM congé longue maladie sans que cela affecte mon traitement. Si cela dure plus longtemps, je crois qu'on passe à une pension d'invalidité avec perte de salaire en attendant la retraite, non?

      Supprimer
    3. non pas tout à fait ça
      c'est plus compliqué
      pas temps de répondre là
      pas sure demain mais j'essayerai

      et puis je veux vérifier ça a peut être évolué

      bonne soirée encore pardon

      Supprimer
  4. en attendant tu as déjà une partie de réponse là
    http://47.snuipp.fr/spip.php?article459
    mais tu dois déjà le savoir tout ça non

    ps déjà la liste a énormément évolué
    y en avait même pas une (8)10zaine avant !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai obtenu un CLM avec un problème de santé qui n'est pas sur la liste! Ils ne se cantonnent pas bêtement à celle-ci...heureusement d'ailleurs! ☺☺

      Supprimer
  5. après soit tu peux reprendre
    soit tu peux pas
    soit on te reclasse ou te propose autre poste ou ou ou
    soit pas possible
    soit déclaré inapte et mis à la retraite anticipée pour invalidité
    enfin y a plein de cas différents
    ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui merci Barbara!
      J'avais oublié le congé de longue durée...
      Bonne soirée ♥♥

      Supprimer
    2. je crois pas pouvoir détailler plus auj
      à plus tard

      ch cherchera si ça l'intéresse
      ;o)

      Supprimer
  6. Bon moi ça m'intéresse mais je ne suis pas tout à fait dans le même cas puisque je dépends du régime général.

    Je t'embrasse et te souhaite un bon dimanche.
    Lavandine

    RépondreSupprimer
  7. Quand je lis les extraits, j'ai l'impression que l'administration ne veut pas reconnaître le lien entre infirmité et cause professionnelle...ce serait un précédent pour d'autres cas.
    En attendant, cela ne fait pas ton affaire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si si pourtant ça existe

      mais c'est aussi pour ça que je voulais pas développer
      la loi a évolué et évolue beaucoup/ textes que j'avais moi
      ça évolue encore ce mois ci d'ailleurs ! (après est ce voté /en cours/ en projet? ) cf

      http://47.snuipp.fr/spip.php?article4404

      ps pour info c'est le premier lien que m'a proposé google je ne suis pas affiliée Snuipp c'est juste pour infos

      Supprimer
    2. http://www.education.gouv.fr/cid58049/vie-professionnelle-et-situation-personnelle-les-situations-de-handicap.html

      Supprimer
    3. @ Freesia : Le médecin expert que j'avais vu n'avait émis aucun doute à ce sujet. Comme la commission de réforme se retourne vers lui, j'espère que tout se passera bien. Ils veulent certainement éliminer la possibilité d'une faute médicale ayant pu entraîner une infirmité...durant l'intervention chirurgicale!

      Supprimer
    4. @ Barbara : oui merci Barbara! J'avais déjà consulté cette page et j'avais été fort déçue par les soi-disantes conditions avantageuses de départ à la retraite! Il faut une IPP au moins égale à 80%...pffffffffffffffffffff
      Ce serait si simple d'enlever le malus à ceux qui ont une IPP et souhaitent partir un peu avant!!

      Supprimer
    5. @Cathy je ne te le souhaite pas
      mais malheureusement parfois
      la commissionne tient pas compte :o( du le rapport du médecin conseil
      ...

      heureusement d'autres fois si (j'ose espérer la plupart du temps )
      courage je pense à toi tu vas obtenir gain de cause c'est juste de la paperasserie longue longue

      ce sera ton cas

      Supprimer
    6. Je me dis que si je n'obtiens pas le statut de maladie professionnelle et l'IPP de 3%, je me serais tout de m^me bien battue... (épistolairement parlant ☺)

      Supprimer
  8. Réponses
    1. J'espère obtenir gain de cause!
      La suite au prochain numéro....

      Supprimer