mercredi 2 avril 2014

jeux d'opposition # 3

                

Les pinces à linge

attaquer /se défendre par 2
Chaque enfant accroche six pinces à linge : 2 aux épaules, 2 à la taille et 2 aux jambes. Le but est de subtiliser le maximum de pinces sans se faire prendre les siennes.
Faire évoluer la position (épaules, taille, genoux ou chevilles) et le nombre de pinces (de 3 à 6)













 Le géant

Faire chuter le géant qui résiste
par 2 : géant debout et immobile, l'autre enfant à genoux ou 4 pattes




























12 commentaires:

  1. la prochaine fois que hutte étend le linge je vais lui piquer ses pinces , elle va être en colère mais tant pis je lui dirai que c'est un jeu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les pelucheux vont jouer aux pinces à linge, extra!
      bisous les amis ☺☺

      Supprimer
  2. Les enfants semblent bien s'amuser!
    Gros bisous à toi ma chère Cathy ♥♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont actifs et volontaires en effet!
      Je t'embrasse bien fort ♥♥

      Supprimer
  3. (^‿^)❀
    Merci pour ce partage chère Cathy !!!!

    Les enfants se débrouilles fort bien !!! PARFAIT !!!

    GROS BISOUS
    bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nancy!
      Ce moment passe très... trop vite...☺☺

      Supprimer
  4. Gros bisous et bonne journée avec tes petits !!! lol
    MITOU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mitou ☺☺
      Les semaines filent à une allure....
      J'ai rendu les livrets et la semaine prochaine, nous serons en vacances!

      Supprimer
  5. Ha on faisait ça aussi quand j'étais en primaire ( sans les pinces à linges ) c'était de la lutte. J'adorais ... même si je perdais tout le temps, mais pour moi l'important était de s'amuser, et c'est ce que j'essaye d'apprendre aujourd'hui aux enfants dont je m'occupe et ce n'est pas toujours gagné !!

    RépondreSupprimer
  6. Oui, les jeux d'opposition se nomment aussi jeux de lutte Milune ☺☺
    C'est difficile pour un enfant d'apprendre à perdre et cela s'apprend peu à peu...
    Bon dimanche!

    RépondreSupprimer